S’installer à Brangoulo

rejoindre la coopérative d’habitants et vivre à Brangoulo

Quel chemin d’inclusion pour devenir habitant ?

Rejoindre les habitants de Brangoulo est un engagement fort et mûri : il s’agit de prendre le temps d’aller à leur rencontre, de s’assurer d’une communauté de valeurs et d’une compatibilité de projets de vie. Ce chemin implique de tisser les liens nécessaires à une cohabitation sereine. Se connecter à des inconnus prend du temps et demande beaucoup d’énergie.

Bien que tous les chemins puissent mener à Rome, il nous est apparu important de flécher le chemin que nous souhaitons voir emprunté pour rejoindre Brangoulo. Brangoulo ne sera jamais Rome… à de multiples égards.

Décorticage d’un joyeux parcours

Le curieux

Le curieux se sent intrigué par le projet et se documente pour satisfaire son intérêt. Lire ces lignes, par exemple.

Le visiteur

Le visiteur s’est renseigné sur le projet et se sent dans une communauté de valeurs avec les instances de Brangoulo. Il passe à l’acte en se déplaçant sur site dans le cadre d’un événement organisé par l’association ALPHA-B. Pour cela, il y a adhéré au préalable.

Le membre actif

Après de régulières visites et un goût certain pour le partage avec les autres membres de l’association, le membre actif contribue à l’organisation et à l’animation des événements d’ALPHA-B (accueil, communication, cuisine, tous les talents sont utiles !). Il se familiarise à la gouvernance partagée, s’intéresse à son fonctionnement et à ses enjeux. Il se cultive d’autres expériences collectives.

L’investissement de l’adhérent dans la vie de l’association lui permet de mûrir son projet de vie en collectif. Il s’assure par ce temps de partage d’être capable de supporter ses congénères et d’envisager – ou non – d’aller plus loin : devenir candidat à une vie en collectif à Brangoulo.

Le candidat

Il a su formaliser son souhait de rejoindre le collectif des habitants après mûre réflexion. Ses échanges avec les habitants de Brangoulo ont permis à ces derniers de désigner un parrain, interlocuteur privilégié du candidat dans le reste de son parcours d’inclusion. Il apporte des réponses au candidat qui reste libre de questionner d’autres habitants sur des thématiques qui les concernent directement.

C’est le temps de se pencher sur les projets du candidat, leur compatibilité avec ceux des habitants, leurs synergies et frictions. L’ensemble des besoins du candidat sont évoqués, qu’ils soient humains ou matériels. On s’assure des possibles. Cette étape doit par conséquent être nourrie d’une forte présence sur site pour se rapprocher au mieux des futures conditions d’échange dans le quotidien.

Le ressenti continue à intervenir de manière non négligeable à ce stade du processus d’inclusion. Cette étape dite « de la faisabilité » permet d’étendre la communauté de valeur déjà affirmée à celle des projets. Les échanges confortent – ou non – les candidats et les habitants dans leur capacité à construire un commun ensemble.

L’observateur

Après s’être assurés que les conditions propices étaient réunies, habitants et candidat vont désormais se retrouver au coeur de la Corolle, instance de prise de décision de la coopérative d’habitants. La Corolle se réunit sur une base hébdomadaire pour traiter des sujets qui touchent à la vie du hameau. Il s’agit d’un espace intime, de confiance partagée. L’observateur va y prendre ses repères, alimenter les débats, participer aux prises de décision. Il n’aura toutefois de poids légal dans la prise de décision que lorsqu’il deviendra coopérant, si tous les voyants sont au vert pour chacun.

Le coopérant

Ultime étape pour le futur habitant, la contractualisation : la prise de parts dans la coopérative va permettre au coopérant de participer au financement du projet et de bénéficier d’un logement.

Au stade de la fondation du collectif (constitution d’un groupe et rénovation des futures habitations), le coopérant pourra éventuellement accéder à un logement provisoire sur site, le temps des travaux de rénovation de sa future habitation. Si ce n’est pas possible

L’habitant

Il participe activement aux activités du hameau pour contribuer à son développement et à son autonomie alimentaire et énergétique. Il co-nourrit une relation bienveillante avec ses voisins, communique en toute confiance avec eux pour vivre sereinement et marcher en paix vers le conflit.

Lorsqu’il est appelé à continuer son cheminement hors de Brangoulo, l’habitant récupère l’argent qu’il a prêté à la coopérative, sans la mettre en danger,

… et la vie continue.

Adhérez à Alpha-B et rejoignez nous !

Venez partager un moment convivial avec nous , il vous suffit d’adhérer à ALPHA-B et de vous inscrire à une activité organisée à Brangoulo.