Pour protéger, il faut déconstruire !

Depuis l’abandon du hameau, il y a vingt ans, les toitures ont beaucoup souffert sur certaines bâtisses du village. Un trou, deux trous… L’eau s’infiltre et c’est la charpente qui pourrit et finit par entraîner les murs dans sa chute.

Il fallait donc agir sur Fenouil et la Dix-septième qui risquaient de s’écrouler au prochain hiver. 

Nous avons donc fait le choix de “déposer” certaines toitures en gardant les fermes encore solides. Pour la Dix-septième, la décision a été prise de conserver ce qui tient debout et de couvrir en bac acier en attendant un projet plus abouti pour la rénovation.

 

Il a fallu faire venir une grue pour déposer et préserver la charpente de Fenouil. On conserve ainsi les fermes pour plus tard.