Les bâtiments respirent à nouveau !

De nombreux murs étaient recouverts de beaux spécimens de lierre. L’une des priorités, de cette période estivale, a été de mettre à nu ces belles pierres du 16ème siècle pour permettre aux murs de sécher.

C’est donc armés de scies et de sécateurs que nous avons travaillé en groupe à ce beau chantier collectif.

Les murs mis à nus révèlent maintenant un peu plus la beauté de ce lieu abandonné il y a une vingtaine d’année.

 

 

 

Le bâtiment D, le plus ancien et également le plus endommagé par le lierre, est méticuleusement nettoyé par Cécile et Romain.